•  Le mercredi 9 avril à 10h20, une partie de la section Française a pris le bus pour assister à la remise des prix du "STEM project" qui veut dire Science Technology Engeneering Math. Ce concours propose de construire un moteur électromagnétique, une éolienne et une voiture qui marche à l'énergie solaire

    Une fois entré dans le complexe qui s'appelle Kormè, nous avons assisté à un petit concert de violons et d'instruments kazakhes. Puis nous sommes montés au 3ème étage pour entrer dans la salle où la remise des prix devait se faire.

    Cette salle était moyennement grande, mais elle pouvait accueillir une cinquantaine de personnes. À l’intérieur il y avait une vue imprenable sur la mosquée Nur Astana. Plusieurs caméramans et photographes étaient présents.

     

     

    Remise des prix concours STEM

    Au fur et à mesure, les équipes défilaient pour recevoir leurs prix. Enfin est venu le moment où l'équipe d'Evgueni, arrivée à la deuxième place, a été appelée pour recevoir le prix, une tablette, qui leur a été remise par l'ambassadeur des États Unis.

    Une fois la cérémonie des prix terminée, nous sommes redescendus dans le hall où il y avait plusieurs stands présentant des produits pédagogiques et pour les investisseurs. Nous y sommes allés pour recevoir des diplômes et nous avons aussi pris une photo avec l’ambassadeur des États Unis et une photo de tout le groupe.

     Alexandre M.

     


  •  Les élèves du secondaire ont créé, pour la Journée de la Terre, trois diaporamas expliquant la notion de Développement Durable. Ces présentations réalisées en anglais pour l'ensemble de l’École Miras, ont ensuite été présentés aux élèves du primaire de la Section Française en Français et de manière simplifiée pour les deux derniers. Pour expliquer cette notion, ils avaient choisi de la définir et de l'illustrer par des exemples.

    Michael (5ème) a été chargé de la définition: 

     

    Evgueni (4ème) en a donné un exemple pratique avec la création d'un système de transports en commun à Sofia (Bulgarie) et à Astana.

     

     

    Alexandre (2de) a défini la notion de "Points chauds de biodiversité" (Biodiversity hotspots):

     

     

                Sophie (1ère) a montré les risques d'un développement non durable:

     

     


  • Niveau:5ème                                                                                                                                    Matière : Français

     

    Séquence : A la rencontre du poète

    (séquence reprenant globalement celle du manuel Jardin des Lettres Magnard)

     

    Objet d’étude : la poésie

    Objectif : écrire un sonnet

     

    Objectifs secondaires :

    -          étudier une forme fixe : le sonnet

    -          comprendre la place et les intentions du poète dans « Heureux qui comme Ulysse… »

    -          respecter des contraintes pour l’écriture poétique

     

    Prérequis :

    -          vocabulaire de la versification (syllabe, rime, vers strophe) et règles pour compter les syllabes en poésie (ces points ont été vus dans les séances précédentes)

    -          formes fixes en poésie (le rondeau a été vu dans la séance précédente)

     

    Déroulement :

    A-   Préparation à l’écriture

    Présentation du poème : déception du poète en découvrant Rome qu’il idéalisait, tristesse de devoir rester dans cette cité, loin de sa ville natale.

    Lecture

    Définir les caractéristiques du poème : nombre de syllabes, vers et strophes, schéma des rimes

    Compléter le tableau suivant. Les réponses possibles sont en italique, les réponses attendues en gras:

     

     

    Lieu 1 :  Rome

    Lieu 2 : village natal, Liré, Anjou

    Construction, habitation

    « palais romains»

    «séjour»                    

    Matériau

    «marbre dur»

    «ardoise fine»

    Cours d’eau, fleuve, rivière

    « Tibre latin»

    «Loire gaulois»

    Relief, montagne

    « Mont Palatin»

    «petit Liré»

    Climat

    « air marin»

    «douceur angevine »

     

    B- Travail d’écriture :

    Choisir deux lieux. Un sera le lieu préféré, l’autre sera un lieu décevant.

    Refaire le tableau avec les lieux choisis.

    Reprendre le poème en effectuant les remplacements.

    Vérifier le respect du nombre de syllabes ou vérifier le système de rimes.

      Approfondissements possibles pour l’exercice : respecter rimes et nombre de syllabes ; changer les personnages de la première strophe pour qu’ils aient un lien avec un des deux lieux choisis.

     

    Texte proposé par Michael :

     

    Heureux qui comme Bouvier…

     

    Heureux qui comme Bouvier, a fait un beau voyage,

    Ou comme celui-là qui transperça la pomme,

    Et puis est retourné, plein d’usage et raison,

    Vivre entre ses parents le reste de son âge !

     

    Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

    Fumer la cheminée, et en quelle saison

    Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

    Qui m’est une province, et beaucoup davantage?

     

    Plus me plaît le chalet qu’ont bâti mes aïeux,

    Que des villas luxueuses le front audacieux,

    Plus que le marbre dur me plt le bois parfumé,

     

    Plus mon lac de Gerson que la mer polluée,

    Plus mon Petit Boivin que le cap Gammarthien,

    Et plus l’air montagnard que méditérranéen.


  • Dans le cadre de l’Enseignement de l’Histoire Des Arts et du Français, les élèves ont participé à un concours d’écriture extrêmement intéressant appelé "Des mots pour voir, histoires de l'histoire de l'art" (http://www.imageimaginaire.com/imageimaginaire/index.php). L’objectif est de rédiger un texte en s’inspirant d’une œuvre d’art, de son contexte de création, des impressions qu’elle fait naître. Plus d’une centaine d’œuvres sont proposées au choix de l’élève, couvrant toutes les périodes historiques, illustrant de très nombreux mouvements artistiques et s’appuyant sur des domaines artistiques, de la peinture à l’architecture en passant par la sculpture ou la littérature.

    Evgueni, notre élève de 4ème a choisi de travailler à partir du tableau La Grenouillère de Renoir, choix esthétique mais aussi choix lié au texte qu'il étudiait en cours de Français: Une partie de campagne de Maupassant. Cette peinture impressionniste l'a amené à imaginer un court récit dont l'écriture, par une attention aux détails et aux couleurs, rendrait hommage à ce mouvement.. Nous vous proposons de (re)découvrir ce tableau et de lire le texte que cette peinture lui a inspiré.

     

     

    Concours d'écriture: texte de Evgueni (4ème)

    http://www.imageimaginaire.com/imageimaginaire/vg.php?type=rail&type_pere=index&oeuvre_id=45458&id_mot=10001&pere=406&id_site=20&first=1&liste=rcol&mode_aff=mozaique

     

    La Grenouillère

     

             Par une délicieuse journée de printemps, j'eus l'envie irrésistible d'aller faire une petite promenade aux alentours de la Grenouillère où, disait-on, soufflait un air rempli de plaisir et d'apaisement. Après une courte marche dans des bois clairsemés, j'arrivais enfin au lieu tant convoité qui m'accueillait déjà par une douce et chaleureuse brise, dont la vitalité m'invitait à me joindre à cette ambiance champêtre. 

             Je traversais une passerelle, permettant de rejoindre une charmante petite île, quand soudain, je fis tomber par inadvertance mon éventail dans un bras de la Seine, qui l'emporta en coulant tranquillement, reflétant l'image majestueuse du soleil. Je contemplais au loin, d'un regard triste, mon éventail qui passait devant quelques splendides arbres, qui, de leurs feuillages, saluaient mon précieux accessoire perdu à jamais. Ma tristesse contrastait avec la joie dun groupe de baigneurs qui profitait avec plaisir de cette splendide journée. Résolue à quitter ce lieu néfaste, je commençai à entamer ma marche de retour, quand brusquement, lun des baigneurs se leva et se précipita à ma rencontre. Dès quil fut arrivé devant moi, il me tendit mon éventail, et ne sachant comment réagir devant ce jeune homme, je le remerciais de tout mon cœur et avec tellement de chaleur, quen le voyant rougir, je mempressais de reprendre l’éventail et de lui faire mes adieux. De nouveau, alors que je mapprêtais à partir, mon attention fut retenue par de la musique et un petit groupe où régnait, je le présumais en voyant les expressions heureuses des gens, le plaisir de l'instant. Je contemplais ce moment de joie, quand un des danseurs savança vers moi, et minvita à entrer dans la danse. Voulant profiter pleinement de cette journée finalement merveilleuse, jacceptais son invitation. Une fois la danse terminée, je remerciais poliment mon cavalier et je repris ma route de retour. 

             En me retournant, j’éprouvai une pointe de tristesse en contemplant le spectacle devant mes yeux. La vie était remplie dune multitude de moments agréables, mais hélas, rares étaient les gens qui profitaient de tous ces plaisirs. Après réflexion, cest finalement avec joie que je quittais ce paradis terrestre, car javais réalisé que tant quun cœur battrait dans ma poitrine, rien ne pourrait mempêcher de jouir infiniment de chaque moment de la vie. 

     

     

     


  • Les élèves du primaire, aidés des élèves du secondaire ont "chassé" les œufs de Pâques. Pour trouver les lieux où les chocolats se trouvaient, ils devaient résoudre les charades et rébus suivants.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    1 : Charade

    Mon premier est un animal réputé bavard.

    Mon second est l’action que l’on fait avec une corde.

    Mon tout sert à soutenir.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    2 : Rébus 

     

    Récréation: Chasse aux œufs

     Récréation: Chasse aux œufsRécréation: Chasse aux œufs

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    3 Charade

    Mon premier est le contraire de beaucoup.

    Mon deuxième est le pronom « tu » en russe.

    Les poules font mon troisième.

    Mon quatrième est un long serpent.

    Sans mon tout on ne pourrait pas franchir un obstacle.

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    4 Charade

    Récréation: Chasse aux œufs Récréation: Chasse aux œufsRécréation: Chasse aux œufsRécréation: Chasse aux œufs

     

     -------------------------------------------------------------------------------------------------------

    5 Charade

    Mon premier est un mois.

    Mon deuxième est capté par les oreilles.

    Mon troisième est un ensemble de mois

    Mon quatrième est goûté lors d’un repas

    Mon cinquième est le verbe coller en anglais

    Mon tout est un endroit on on s’abrite pour jouer

     

     


  • RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA SECTION FRANÇAISE

    École Internationale Miras – Astana

     

     

    PRÉAMBULE

    Le présent règlement a pour objet d’assurer le bon fonctionnement et la sécurité de

    La Section Française.

     

    Il est fondé sur les principes suivants respectant notamment le principe de la laïcité:

    « Les droits et obligations des élèves et des personnels sont définis et mis en œuvre dans le respect du principe de la laïcité. »

    Autrement dit :

    Respect de la neutralité politique, idéologique ou religieuse.

    Devoir de respect d’autrui dans sa personnalité et ses convictions.

    Garanties de protection contre toute agression physique ou morale. »

     

    Son application est l’affaire de tous les membres de la communauté scolaire.

    L'enseignement français à l'étranger permet aux enfants français établis hors de France de suivre une scolarité similaire à la scolarité suivie par les enfants résidant en France. Ils suivent notamment les mêmes programmes et passent les mêmes diplômes (brevet, baccalauréat). Les enfants dont les parents sont amenés à habiter successivement dans différents pays peuvent ainsi mener une scolarité cohérente, de la maternelle à la terminale.
    Pour prendre en compte le contexte local (langue, culture),des aménagements du calendrier et des rythmes scolaires ont été acceptés mais toujours dans le respect du volume annuel d'heures d'enseignement précisé dans le B ;O du 19 juin 2008.

    Le fonctionnement de la Section française est régi par un accord de coopération entre la Fondation Nazarbaev pour l’Éducation et la Mission Laïque Française (MLF).

    La section française fait partie intégrante de l’école internationale Miras, qui a signé une convention de partenariat avec la MLF. Elle en suit les règles générales de fonctionnement qui sont exposés dans le « Handbook », distribué à chaque élève au début de l’année scolaire. En revanche, elle garde son indépendance pédagogique.

    La Section française possède quelques particularités qui font l’objet de l’avenant qui suit.

     

    TITRE I - ADMISSION ET INSCRIPTION

    L’admission est enregistrée par la directrice de la Section Française, sur présentation :

    - de l’avis de passage en classe supérieure du conseil des maîtres pour le primaire, de la décision du conseil de classe, du chef d'établissement ou de la commission d'appel pour le secondaire et du certificat de radiation délivrés par le dernier établissement fréquenté ;

    - du livret de famille et, le cas échéant, du passeport de l’enfant ;

    - d’un document justifiant des vaccinations obligatoires : attestation du médecin ou copie des pages  des vaccinations du carnet de santé ;

    -du « passeport de santé de l’enfant » délivré par les autorités sanitaires locales.

     

    1-1 ADMISSION À L'ÉCOLE MATERNELLE

    La classe de maternelle de la Preschool Miras fonctionne de 8h à 18h, 5 jours de la semaine  et ce durant toute l’année scolaire.

    Dans ce cadre,  les horaires spécifiques de la maternelle française sont les suivants :

    de 8h à 13h, l’enseignement est dispensé en français par une enseignante française.

    de 13h à 18h, l’enseignement est dispensé par une enseignante russophone qui a des connaissances en français estimées à B2 (CECRL).

    (Selon le souhait des familles, l’élève peut quitter l’école dès 13 h) 

     

    1-2 ADMISSION À L‘ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE

    Article L 131-1 al 1 du Code de l’Éducation : "L'instruction est obligatoire pour tous les enfants, français, entre six et seize ans". Doivent être présentés à l'école élémentaire, à la rentrée scolaire, les enfants ayant six ans révolus au 31 décembre de l'année en cours.

    En cas de changement d’école en cours d’année,  un certificat de radiation doit être demandé à l’école d’origine et doit être présenté à la section française  pour l’inscription. Le livret scolaire (le LPC, le(s) dernier(s) bulletin(s) scolaire(s), certification…) est exigé.

    Pour les enfants non français, mais francophones et désireux de suivre l’enseignement proposé par la section française  en élémentaire, un test de positionnement en français et en mathématiques sera effectué.

    A noter: avant de quitter le Kazakhstan, les parents devront contacter le Conseiller de coopération et daction culturelle (COCAC), et lui adresser une demande de certificat de niveau. Ce certificat validera le passage de lélève en classe supérieure. Le COCAC rédigera ce certificat de niveau au regard de tous les bulletins (Section Française et école Miras). 

    Lorsque le Conseiller de coopération et daction culturelle pense que lélève na pas le niveau requis, il peut demander à lévaluer. Le certificat peut ne pas être attrib si le niveau daccès en classe supérieure nest pas confir. 

     

    1-3 ADMISSION EN SECONDAIRE

    - Chaque nouvel élève doit présenter l’avis de passage en classe supérieure du chef d'établissement (bulletin du troisième trimestre, avis de décision du chef d'établissement) ou de la commission d'appel et le certificat de radiation délivré par le dernier établissement fréquenté. 

    La classe secondaire de la section française fonctionne en appui  du CNED.  Tous les élèves  doivent être obligatoirement inscrits au CNED, soit en classe à la carte (6ème, 5ème, 4ème), soit en classe règlementaire (de la 3ème à la Terminale). Selon les effectifs, les professeurs de la section assureront l’enseignement de français et de mathématiques  en direct dans les classes de 6ème et de 5ème. Pour les autres niveaux, ils assurent le suivi scolaire et l’aide aux devoirs. Les élèves étrangers, mais francophones, désireux de suivre le secondaire doivent passer un test de positionnement en français et en mathématiques  avant de s’inscrire dans la Section Française et au CNED.

    Cours à la carte (de la 6ème à la 4ème)

    Les supports sont fournis et les devoirs corrigés par le CNED qui fournit à chaque élève un relevé de notes en fin dannée scolaire; sur cette base, les enseignants français élaborent les bulletins scolaires,en s’appuyant sur les notes du CNED mais en personnalisant leurs commentaires. Ils donnent un avis sur le passage mais celui-ci est prononcé par le COCAC. 

    Les enseignants de lécole Miras fournissent des bulletins scolaires pour les matières qu'ils dispensent aux élèves. 

    Ainsi, à la fin de l’année scolaire, lélève a: 

    -          le rele de notes du CNED ; 

    -          les bulletins des enseignants français ; 

    -          les bulletins des enseignants de lécole Miras avec leurs commentaires.

    Enfin, avant de quitter le Kazakhstan, les parents doivent adresser au COCAC une demande de certificat de niveau validant le passage de lélève en classe supérieure.Le COCAC rédige ce certificat au regard de tous les bulletins (CNED, Section française et École Miras). 

    S’il pense que lélève na pas le niveau requis,il peut demander à lévaluer. Le certificat peut ne pas être attrib si le niveau daccès en classe supérieure nest pas confir.

     

    Classes règlementées (de la 3ème à la Terminale)

    Les cours du CNED suivis seront ceux de la classe complète règlementée. Pour cela, les familles devront inscrire leur enfant dès le mois de juin auprès du CNED. 

    La  classe  complète règlementée signifie que toutes les disciplines sont abordées, comme dans une classe normale française. Les devoirs sont envoyés en France; les bulletins sont établis par le CNED et reconnus par tout établissement français en France et à létranger. Ces bulletins seront estampillés CNED avec un avis de passage en classe supérieure prononcé et validé.

    Les bulletins d’une classe règlementée CNED ont la même valeur que les bulletins dune classe homologuée, reconnue par l’Éducation Nationale. 

     

    TITRE 2 - FRÉQUENTATION ET OBLIGATION SCOLAIRES

    2-1 ÉCOLE MATERNELLE

    En cas d’absence, l'article L.131-8 du Code de l’Éducation stipule que « Lorsqu'un enfant manque momentanément la classe, les personnes responsables doivent, sans délai, faire connaitre au directeur de l'école les motifs de cette absence ».

    Dans le cas particulier de Miras, cette obligation s’étend à la directrice de la Section Française et, suivant le niveau de l’élève, à l’enseignante de la classe correspondante pour l’école élémentaire ou au principal du secondaire.

    L'inscription à l'école maternelle implique l'engagement pour la famille d'une fréquentation assidue de l'enfant. En cas d’absence de l’élève, les parents doivent, sans délai, prévenir la directrice de la section par tout moyen  à leur disposition (courrier, courriel, téléphone).

    2-2 ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE et SECONDAIRE   

    La fréquentation assidue est obligatoire pour les niveaux élémentaires comme secondaires

    Des contacts entre les parents et l’équipe pédagogique sont mis en place pour assurer le suivi de l’élève : échanges mails, rendez-vous à la demande des enseignants ou des parents, rencontres parents/professeurs organisées par l’École Miras.

    2-3 DISPOSITIONS COMMUNES - HORAIRES ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS SCOLAIRE

    Pour le temps d'enseignement obligatoire, les heures d'entrée et de sortie des écoles  (élémentaire et secondaire) sont fixées par le règlement  de l’école Miras.

      Les horaires de l’école élémentaire: du  lundi au vendredi 

    Fréquentation obligatoire:

    Accueil de 8h00 à 8h15

    Gymnastique collective dans la salle de sports à 8h20

    Début des cours à 8h30 

    Sortie des classes  à 15h15.

     

     Fréquentation facultative :

    De 15h15 à 16h00 – aide pédagogique complémentaire  

    Activis extrascolaires de 16h00 à 17h00 (selon le souhait des familles). 

    La liste des activis sera donnée aux élèves en début dannée. 

    Le mercredi tous  les élèves de l’école élémentaire quittent l’école à 15h.

     

     Les horaires de l’école secondaire : du lundi au vendredi

    Arrivée de 8h00 à 8h15

    Accueil dans les classes à 8h20

    Début des cours à 8h30

    Sortie des classes à 16h.

    Activis extra-scolaires de 16h00 à 17h00 (selon le souhait des familles). 

    La liste des activis sera donnée aux élèves en début dannée. 

     

    Tous les autres points, VIE SCOLAIRE, USAGE DES LOCAUX - HYGIÈNE ET SÉCURITÉ, SURVEILLANCE, RESPONSABILITÉ, SANTÉ (circulation des médicaments à l’école) obéissent au règlement intérieur général de l’école Miras qui est conforme aux textes français en vigueur.

     

    L’avenant au règlement intérieur de la section française doit être approuvé chaque année par le conseil d'école, lors de sa première réunion.


  •     La Section Française a ouvert en septembre 2011. Elle appartient au réseau des écoles de la Mission Laïque Française. Ces écoles permettent aux élèves francophones souhaitant poursuivre leur éducation en Français dans le cadre des Programmes Officiels et préparer les examens du Ministère français de l’Education Nationale comme le brevet ou le baccalauréat. Quatre enseignants français titulaires de l’Education Nationale ou membres du réseau de la MLF assurent l’enseignement pour tout le curriculum:

    • Maternelle: ouverte en septembre 2013, cette classe suit les horaires de l’Ecole Miras (8h-18h). Elle accueille des enfants de toute nationalité pour qui les parents souhaitent un curriculum français. L’enseignante prend en charge les élèves de 8h à 13h et une enseignante francophone locale en est responsable de 13h à 18h.

    • Primaire : une classe multiniveaux. Elle accueille les enfants du CP au CM2. L’enseignant du primaire est aussi le directeur de la section. Comme la maternelle, elle est en préhomologation. L’homologation, si elle est accordée, sera promulguée par décret à la fin de cette année scolaire.

    • Secondaire : accueille les élèves de la sixième à la terminale. Ceux-ci suivent les cours du CNED sous la supervision de deux enseignants, un pour les matières scientifiques (Mathématiques, Sciences Physiques, Sciences de la Vie et de la Terre, Sciences Economiques et Sociales), l’autre pour les « humanités » (Français, Histoire-géographie, Education civique, Enseignement de l’Histoire Des Arts, Langues Anciennes). Les élèves sont accueillis dans les classes de l’école Miras pour les autres disciplines (Langues Vivantes, Arts Plastiques, Education Musicale, Education Physique et Sportive, Technologie). Pour les examens officiels, la section Française est rattachée au Lycée Français de Moscou et à l’Académie de Strasbourg mais les élèves peuvent choisir leur centre de passage : Moscou ou un établissement en France.


  •     La section française fonctionnant au sein d’une Ecole internationale, ce tableau vous permettra de visualiser les correspondances entre les deux cursus. Pour rappel, le programme IB prépare au Baccalauréat International (http://www.ibo.org/fr/)

    Cycle

    Classe

    Classe IB

    Age des élèves

    Maternelle

    Petite Section

    Preschool

    3 ans

    Maternelle

    Moyenne Section

    Preschool

    4 ans

    Maternelle

    Grande Section

    Last year of kindergarden:

    5 ans

    Primaire

    CP

    Grade one :

    6 ans

    Primaire

    CE1

    Grade Two :

    7 ans

    Primaire

    CE2

    Grade Three

    8 ans

    Primaire

    CM1

    Grade Four

    9 ans

    Primaire

    CM2

    Grade Five

    10 ans

    Secondaire

    6ème

    Grade Six

    11 ans

    Secondaire

    5ème

    Grade Seven

    12 ans

    Secondaire

    4ème

    Grade Eight

    13 ans

    Secondaire

    3ème

    Grade Nine

    14 ans

    Secondaire

    2de

    Grade Ten

    15 ans

    Secondaire

    1ère

    Grade Eleven/DP 1

    16 ans

    Secondaire

    Terminale

    Grade Twelve/DP 2

    17 ans



     


  •  La Bande Dessinée est un genre littéraire encore peu reconnu au Kazakhstan. Il suffit de se rendre dans une librairie pour constater que, quelque soit la surface de celle-ci, le rayon BD est inexistant; dans le meilleur des cas, quelques titres seront posés sur un présentoir. Pour autant, la BD existe au Kazakhstan. Ainsi, outre le site personnel de Nicolas Journoud déjà cité dans un autre article, je vous conseille de visiter le blog auquel participe aussi cet auteur.  http://bd-kazakh.over-blog.com/ vous permettra de découvrir le Kazakhstan "en cases".


  • Comme vous pouvez le constater, un lien est proposé vers le blog Mvoyageur. Celui-ci est tenu par un de nos élèves de cinquième. Arrivé en septembre au Kazakhstan, il vous fera découvrir des bâtiments intéressants d'Astana (Forum des Discussions, Khan Shatyr). N'hésitez pas à lui rendre visite!