• Textes sur Astana

    Petits textes des sixièmes sur Astana. Les deux premiers ont été écrits pour vous faire partager les derniers jours d'été à Astana, le dernier reprend le principe du poème de Cendrars, "Îles".

     

    En été à Astana, le soleil nous offre sa puissante chaleur. Les manteaux se cachent, fuient comme un pauvre lapin poursuivi par une horde de loups. Les piscines tendent leurs bras à la foule massive qui accourt. Les bords de la rivière, parsemés de gens, suivent le cours d'eau majestueux. Le soir, le ciel est rouge comme si on y avait déposé toutes les roses du monde.

                                                                                                                                                                                                        A. E.

     

    A Astana, il peut faire très chaud. On y trouve des arbres qui montrent leurs feuilles toutes vertes, des fleurs roses, bleues, rouges, de l'herbe verte qui recouvre le sol... On peut aussi trouver plusieurs animaux comme des escargots,des chenilles, des papillons, des oiseaux... On peut se balader où on veut, dans les parcs, les forêts, le bord des rivières..

    Conclusion: l'été est une saison très chouette et il faut en profiter.                                                                                         A.V. H

     

        

                    Astana

    Astana où les hivers sont blancs,

    Astana où les gens marchent,

    Astana où il y a des touristes,

    Astana où les glaces se vendent bien même en hiver,

    Astana où les vents sont cruels,

    Astana où des bébés boivent du coca,

    Astana où des gens mangent tout le temps,

    Astana où les enfants jouent jusqu'à minuit,

    Astana où les bâtiments sont originaux,

    Astana où les gens parlent russe et kazakh.

    Astana où l'on est entouré par les steppes,

    Astana où les gens vivent,

    Astana où nous vivons.

    Astana grande comme un géant

    Astana lumineuse

    Astana moderne

    Que le temps soit plus lent car je voudrais rester ici plus longtemps.

          A. E.


    Tags Tags : , , ,